Ressources pour un sport durable et responsable, Sport et RSE – RSO
Archives

4 – METTRE EN OEUVRE

Trekkingbike PauseMETTRE EN ŒUVRE : QUATRE POINTS A  SURVEILLER

  • Le pilotage du projet, c’est-à-dire la manière d‘organiser sa gouvernance et de motiver vos troupes.
  • La formalisation d’outils qui vont vous aider à mettre en œuvre le projet : tableau de bord, dispositifs d’observation et d’évaluation.
  • Communiquer
  • Tenir compte de ressources effectivement disponibles et adapter en permanence le projet à toute évolution du contexte

Organiser le pilotage et la mise en œuvre :

 Dans le cas de manifestations ou d’actions importantes, mobilisant des engagements financiers importants ou associant des partenaires on aura intérêt à mettre en place une organisation à deux niveaux :

  • Un niveau de pilotage « politique » qui prend en charge l’orientation générale du projet, rend les arbitrages en cas de difficultés, éventuellement réoriente le projet.
  • Un niveau de mise en œuvre : véritable cellule ouvrière du projet. Veillez à ce que l’articulation entre les deux niveaux d’action se fasse de manière satisfaisante.

Observer, évaluer :

  • Observer : la mise en place d’un système qui permette de rendre compte de la situation de départ et d’évaluer les résultats obtenus doit être décidée dès le départ, en même temps que le plan d’action.
  • Évaluer : l’évaluation consiste à interpréter les données issues de l’observation. Elle a pour but de leur donner du sens afin de faire évoluer votre action. C’est une tâche qui peut se révéler pleine de pièges. Bien définir ce que l’on cherche à évaluer pour adopter une méthode d’évaluation adaptée est la clé d’une évaluation réussie.

Communiquer / Mobiliser :

Dans le cadre d’un projet sport et développement durable la communication est doublement importante :

  • En interne elle entretient la mobilisation et la cohésion de toute l’équipe en soutenant régulièrement l’intérêt. Elle montre que le projet avance et permet à chacun de se sentir co-acteur du projet
  • En externe la publicité faite à travers le sport aux actions mises en place montre la voie vers une société  durable.

Élaborez un « plan de communication » spécifique au projet. Donnez-lui une identité visuelle (charte graphique, sigle), relayez l’information sur le site de la structure, créez une lettre d’information spécifique, ajoutez des éléments de communication dans les courriers, mails… Tous ces moyens concourent à donner plus de rayonnement au projet, augmentent son impact, renforcent ses chances de réussite.

Optimiser vos ressources

 Nous ne traitons pas des questions financières dans ce guide. Elles sont naturellement importantes et cela surtout dans le contexte du développement durable qui est souvent perçu et justifié :

  • Comme coutant cher : les considérations sociales ou environnementales obligent à recourir à des produits plus sophistiqués proposés par un nombre plus réduit de fournisseurs ce qui limite la concurrence qui existe entre eux
  • Comme un moyen de réaliser des économies (énergie, limitation des quantités utilisées…)
  • Comme une manière de générer des ressources nouvelles (partenariat, éco-conditionnalité des subventions)

 Tenez compte de ce contexte dans le cadre de votre gestion de budget.

Tenir un tableau de bord

 Qui vous permettra de suivre l’avancement des préparatifs et de communiquer entre tous les membres de l’équipe. Ne tenez pas ce tableau tout seul. Répartissez la tâche.

Télécharger un exemple de tableau de bord

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer