Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Archives

3 – CONCEVOIR LE PLAN D’ACTION

Votre état des lieux est réalisé. Vous avez les idées claires sur vos objectifs et vos priorités. Vous connaissez les moyens dont vous disposerez ou qu’il faudra réunir. Votre organisation est mobilisée et vous avez son accord pour mettre en œuvre le projet. C’est le moment de concevoir votre plan d’action.

BÂTIR LE PLAN D’ACTION

Première étape : Reprenez le tableau état des lieux. Simplifiez-le autour des priorités que vous avez dégagées

Commencez par supprimer toutes les lignes correspondant aux items non retenus et/ou non applicables.

Deuxième étape : adaptez-le. Au besoin changez l’intitulé des colonnes

A chaque objectif / priorité peut correspondre une ou plusieurs actions.

Une action peut elle-même être déclinée en plusieurs sous actions. Rajoutez autant de lignes que nécessaire pour énumérer les actions (et sous actions) que vous avez prévu de mettre en œuvre.

Pour chaque sous objectif ou objectif retenu posez-vous les questions suivantes :

  • En quoi consiste cette action ?
  • Quels sont les résultats attendus ?
  • A quoi et comment évaluer les résultats de cette action ?
  • En quoi consiste sa mise en œuvre ?

Télécharger l’outil plan d’action

DÉFINIR LES FICHES ACTION

Pour chaque action, réalisez une fiche action. Inspirez-vous du modèle proposé, éventuellement en le simplifiant. Répondez aux questions :  Qui ou Quoi? Pourquoi ? Quand ? Comment ? Avec quoi ? Dans quels délais ? Pour quels résultats ?

Une fiche action peut être complétée par plusieurs fiches de « sous-action ». Le plus opérationnel est de faire une action par fiche qui peuvent être regroupées sous des intitulés 1-a, 1-b… On constitue ainsi un « arbre d’action ». Voici un exemple de fiche que vous pourrez simplifier en fonction de vos besoins.

Télécharger l’outil fiche action

POINTS DE VIGILANCE

 Gouvernance :

Dans cette phase de finalisation du projet consultez beaucoup en interne, associez et mobilisez vos partenaires. Vous serez surpris de la richesse de leurs propositions et de l’aide indirecte ou directe qu’ils vous apporteront.

Aspects budgétaires :

 Dans ce guide, nous n’aborderons pas les questions budgétaires et organisationnelles. Pourtant elles font partie de votre démarche et devrons être abordées en même temps selon les méthodes en vigueur dans votre structure.

Arbre d’action :

Une action peut elle-même être déclinée en plusieurs sous actions, souvent sur plusieurs niveaux. A l’image d’une branche qui se divise en rameaux successifs, on parle alors « d’arbre d’action » .

Ne déclinez pas les actions à l’infini, nous vous conseillons de vous limiter à deux niveaux.

Repérer les compétences et ressources disponibles :

Quand on construit son plan d’action un bon réflexe devrait être avant de planifier une action, de se poser la question : existe-t-il une ressource existante que je pourrais mobiliser ? Quelqu’un ou une structure à qui je pourrai déléguer la réalisation de cette action ? Evitez de tout réinventer.

Faites l’inventaire des ressources disponibles au sein de votre structure, de celles que la fédération peut mettre à votre disposition, ainsi que de celles disponibles dans votre environnement : collectivités, autres associations, partenaires, fournisseurs…

Inscrivez ces collaborations dans la longue durée, d’une action sur l’autre, d’une année sur l’autre. Faites en profiter d’autres autour de vous.

 

 

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer