Une nouvelle stratégie nationale de transition écologique et de développement durable pour le sport - Sport21.frSport21.fr
Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives
Sport21.fr > Gouvernance > Une nouvelle stratégie nationale de transition écologique et de développement durable pour le sport

Une nouvelle stratégie nationale de transition écologique et de développement durable pour le sport

SNTEDDLa Stratégie Nationale de Transition Écologique et de Développement Durable (SNTEDD) succède à la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD). Adoptée en Février 2015, elle doit engager la France vers un développement plus sobre, plus durable et plus équitable

La précédente SNDD (la troisième) se terminait en 2013. Il aura donc fallu deux ans pour que les nouvelles équipes remettent l’ouvrage sur le métier. Avec un changement, la Transition Écologique, s’ajoute au Développement Durable. Au-delà de l’affichage qu’apporte le mot écologie dans le titre, la dernière mouture constitue plus qu’une prolongation des démarches précédentes. Elle fait du développement durable non pas l’idéal de ce qu’il faudrait faire mais des règles de comportement qu’il devient normal d’accepter et de mettre en oeuvre.

La SNTEDD se décline en 3 piliers et 9 axes :

(d’après le site du ministère de l’écologie)

Définir une vision à l’horizon 2020 (axes 1 à 3)

La lutte contre le changement climatique, la reconquête de la biodiversité, la sobriété dans l’utilisation des ressources, la réduction des risques sanitaires environnementaux sont des défis aux multiples implications économiques et sociales. Pour y répondre, il faut agir de manière collective et coordonnée. La stratégie, en dépassant les politiques sectorielles, propose une vision intégrée à horizon 2020.

Axe 1 – Développer des territoires durables et résilients
Axe 2 – S’engager dans l’économie circulaire et sobre en carbone
Axe 3 – Prévenir et réduire les inégalités environnementales, sociales et territoriales
Transformer le modèle économique et social pour la croissance verte (axes 4 à 6)

Les citoyens sont prêts, à condition de disposer des outils pour agir. La stratégie offre des leviers pour mettre la France sur le chemin de la croissance verte : économiser l’énergie, lutter contre le gaspillage, développer les transports propres, promouvoir l’économie circulaire, partager nos connaissances, faciliter l’innovation…

Axe 4 – Inventer de nouveaux modèles économiques et financiers
Axe 5 – Accompagner la mutation écologique des activités économiques
Axe 6 – Orienter la production de connaissances, la recherche et l’innovation vers la transition écologique
Favoriser l’appropriation de la transition écologique par tous (axe 7 à 9)

La mutation nécessaire appelée par l’ampleur des défis conduit à faire évoluer profondément nos modes de pensée, de travailler, de se comporter, à changer nos habitudes. La stratégie renforce la pédagogie et l’accompagnement des acteurs pour les aider à structurer et amplifier leurs démarches en faveur de la transition écologique, au niveau national, européen et international.

Axe 7 – Éduquer, former et sensibiliser pour la transition écologique et le développement durable
Axe 8 – Mobiliser les acteurs à toutes les échelles
Axe 9 – Promouvoir le développement durable au niveau européen et international

Une stratégie qui devra aussi être déclinée dans le sport

Ce qui frappe dans le document c’est la volonté de relier la 4 ème version de la stratégie à l’ensemble des actions et politiques conduites dans les domines qu’elle touche, tant au national qu’à l’international. Chaque ministère est invité à la décliner en son sein, le ministère des sports qui a été pilote lors de la précédente publication ne devrait pas être en reste cette fois encore.

Télécharger la SNTEDD Version courte

Télécharger la SNTEDD Version complète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer