Un plan pour promouvoir le sport équitable - Sport21.frSport21.fr
Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

Un plan pour promouvoir le sport équitable

Tampon_ATR+Logo_AFNOR.JPEGLe ministère de l’écologie vient d’adopter un plan de promotion du commerce équitable.

Ce plan concerne les produits, ceux que l’on trouve dans les rayons de nos magasins. Il englobe aussi les services. Il comprend un volet tourisme responsable en lien avec l’association nationale ATES « Association nationale pour un Tourisme Acquittable et Solidaire ».

Pourquoi pas un sport équitable ?

Pourquoi le sport ne s’ inspirerait-il pas de ce plan et revendiquait sa participation ? Cela serait justifié à plusieurs titres :

  • Quand il s’agit de développer des activités de tourisme en relation avec les communautés locales. Très souvent les activités de randonnée, de découverte de la nature et des milieux servent de support à ce nouveau tourisme. Pourquoi le sport, à travers le mouvement sportif ne pourrait-il pas proposer de développer ces activités en complément des activités sportives traditionnelles ? la randonnée, le vélo, l’équitation, les activités nautiques sont parfaitement capables de remplir ces missions.
  • L’ONU reconnait et promeut la pratique du sport comme un moyen de résoudre les conflits sociaux, les conflits entre communautés, comme éducation des enfants des zones de conflits. Tout cela se fait plutôt en marge du mouvement sportif.
  • Pourquoi ne pas faire plus souvent des déplacements de nos équipes dans les différents pays concernés des occasion de développer une « nouvelle économie locale  » qui relèverait des principes de tourisme solidaire ou équitable ?

Pour un label sport équitable et solidaire ?

 Tourisme équitable,  Tourisme solidaire, Tourisme social, Ecotourisme, Tourisme durable, Tourisme responsable… les nuances entre les différentes formes de tourisme et les objectifs qu’ils visent existent. Tous ces acteurs ont su se rassembler au sein d’une organisation représentative (ATES) . Le sport pourrait s’en inspirer.

 Les principaux opérateurs ont su se doter d’un label qui atteste du sérieux de leur démarche et construire via ATR une certification « Vers un tourisme responsable  » créée par l’association ATT . Des opérateurs qui affirment que le profit seul ne les satisfait pas !et dont les membres s’engagent à :

  • Minimiser les effets pervers du tourisme en évitant les pièges de l’industrie touristique;
  • Promouvoir un tourisme plus responsable, c’est à dire soucieux de la préservation des patrimoines culturels des pays visités et soucieux de la préservation de leurs environnements;
  • Sensibiliser les visiteurs à ces problématiques;
  • Favoriser une plus grande transparence vis à vis de leurs clients et veiller à la qualité des services offerts;
  • Faire de leurs structures des entreprises citoyennes au sein desquelles l’Humain est au cœur de leurs préoccupations.

 Qui relèvera le défi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer