Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

SANTE – SECURITE – HYGIENE

AAPSanteSportLA SANTE, LA SÉCURITÉ ET L’HYGIÈNE SONT DES DOMAINES QUI DEMANDENT DES EFFORTS PERMANENTS

Sécurité

  • S’il est vrai que faire du sport c’est par principe bon pour la santé des accidents sont toujours possibles.
  • Si dans le sport la sécurité est une obligation de base et si l’application des règlements fédéraux, des obligations légales de sécurité permet de répondre à la plupart des situations trop d’organisateurs d’activités physiques et sportives les appliquent de façon automatique et font confiance à leur « bonne étoile ».

Hygiène

Analyser les risques, prendre en compte les particularités des activités, des lieux de pratique, adapter les dispositifs, les évaluer pour les améliorer doivent faire partie de vos objectifs. L’hygiène des locaux, des matériels mis à disposition sont aussi à prendre en compte.

Santé

Il faut être éternellement attentif et combattre les dopages, les sur-entrainements, quand le sport joue contre la santé

Le sport accompagne une vie saine, mais il entre maintenant dans des parcours de soin au bénéfice de malades.

Enfin le sport est un média très utile pour informer et former l’ensemble des acteurs sportifs, le grand public (spectateurs, lecteurs) aux bonnes pratiques et conduites en matière de santé et d’hygiène.

 Plus d’information sur le sujet: voir le menu thématiques correspondant

 Des recommandations, du plus facile (« ) au plus compliqué ( ««« )

Santé, sécurité, hygiène

Actions

Exemplarité

Sécurité

Déclarer l’organisation de la manifestation auprès des autorités S’informer de la réglementation générale applicable. S’y conformer, respecter les procédures

«

Appliquer la réglementation fédérale applicable à l’activité, s’inscrire dans les calendriers fédéraux

«

Matériel à usage collectif EPI (casques, baudriers…) respecter les obligations réglementaires

«

Concevoir et réaliser des installations sures.

«

Un dispositif d’assurance couvre la manifestation et les organisateurs..

«

Les secouristes et sauveteurs sont qualifiés et équipés.

«

Réaliser un document identifiant les risques et les mesures de réduction de ces risques.

««

Leur encadrement et leur sécurité sont assurés. Leur formation (initiale et d’adaptation au poste) est effective.

««

Former les intervenants (dirigeants, bénévoles, encadrement) aux gestes de premier secours

««

Etablir un plan et un dispositif de sécurité opérationnel (participants, spectateurs, organisateurs).

««

Une vérification / information assurance est faite en direction des participants

««

Informer public, organisation et participants des risques et dangers (prévention) : plan de circulation, personnel d’accueil, affichage…

««

Prévenir les accidents de trajet. Limiter la consommation d’alcool (3ème mi-temps). Mettre en place des capitaines de soirée. Mettre des alcotests à disposition des conducteurs.

«««

Effectuer un recueil des incidents en vue de leur traitement et de l’amélioration du dispositif..

«««

Matériel à usage collectif EPI (casques, baudriers…) s’imposer des normes supérieures aux obligations réglementaires

«««

Santé

Etablir un plan et organiser un dispositif de santé. Mettre en place un  contrôle anti dopage

«

Prévenir et lutter contre la mort subite / défibrillateur

«

Présence d’un staff médical adapté au niveau de risque pendant les activités et équipé du matériel souhaitable.

«

Santé

Respecter le règlement médical des disciplines concernées.(aptitude)

«

Tenir un tableau de bord santé

««

S’inscrire dans les campagnes de lutte contre la mort subite du sportif. Présence de défibrillateurs

««

Mettre en place des actions d’information et/ou prévention contre le dopage pendant ou à l’occasion de la pratique des activités physiques et sportives

««

Mettre en place des actions d’information et/ou prévention santé pendant ou à l’occasion de la pratique des activités physiques et sportives

««

Informer les participants de la durée et de l’intensité de l’effort. Donner des recommandations. En cas d’effort intense vérifier que les pratiquants ont le niveau requis (qualification, participation à des épreuves préparatoires, références…)

«««

Enceintes fermées : suivre et mesurer la qualité de l’air, prévoir des dispositifs de renouvellement approprié à la discipline (sports motorisés). Contrôle du niveau de bruit (sono, activités)

«««

Hygiène

Connaître et appliquer les règles d’hygiène spécifiques aux activités

«

Toilettes raccordées au réseau d’assainissement. Toilettes sèches (ou équivalent) en nombre suffisant.

«

Les entretenir régulièrement le temps de la manifestation. Personnel de nettoyage visible.

««

Matériel à usage collectif (gilets, combinaisons étanches…) adopter des systèmes de lavage adaptés

««

Contrôler les rejets d’eaux usées. Les évacuer  dans les systèmes de retraitement des eaux.

««

Prévoir un système de retraitement et de réutilisation des eaux usées

«««

Utiliser des produits d’entretien et d’hygiène bio dégradables, éviter le sur emploi de ces produits.

«««

Prévoir des systèmes de lavage des matériels économes en eau

«««

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer