Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

RESSOURCES HUMAINES

Geschäfts FarbenCONCEVOIR ET METTRE EN OEUVRE DE VRAIES POLITIQUES DE RESSOURCES HUMAINES EST UNE PRIORITÉ POUR LE SPORT

Le sport est entièrement dépendant des ressources humaines, principalement bénévoles qu’il mobilise. Pourtant c’est une dimension de son action qu’il sous-estime. Il vient de se doter d’une convention collective alors que ces accords existent de manière ancienne dans de nombreux domaines de la société. Il n’existe aucun statut pour les bénévoles qui dans la pratique ne bénéficient pas d’attention particulière de leur environnement.

La professionnalisation n’est qu’une solution partielle. Elle tend à réduire les activités aux seules activités « rentables ». Le terme s’applique mal au bénévolat qui doit pouvoir être compétent sans être qualifié de professionnel.

Concevoir et mettre en œuvre de vraies politiques de gestion des ressources humaines est une nécessité pour le sport pour

  • Répondre aux nouvelles demandes des publics pour  plus de qualité
  • Recruter et fidéliser les ressources humaines dont il a besoin

 Plus d’information sur le sujet: voir le menu thématiques correspondant

Des recommandations, du plus facile (« ) au plus compliqué ( ««« )

Ressources humaines

Actions

Exemplarité

Conditions de travail

Professionnels : appliquer la réglementation du travail (contrats, temps de travail et de repos…) et la convention collective du sport.

«

Accorder des salaires et des conditions de travail décents. Veillez à l’égalité de traitement entre salariés.

««

Favoriser le dialogue social,

««

Formaliser une politique des ressources humaines permettant la construction de parcours professionnels et bénévoles

«««

Promotion

Former les cadres professionnels et bénévoles

«

Favoriser   la promotion interne.

««

Développer de l’activité salariée et bénévole de qualité, un contenu de travail ou de bénévolat intéressant et valorisant

««

Valoriser les bénévoles et les professionnels qui apportent leur contribution (repas, récompenses, remerciements, photos souvenir…)

««

Mesurer la satisfaction des bénévoles et des salariés

«««

Fidéliser bénévoles et salariés. Prendre des mesures pour conserver leur adhésion et leur implication

«««

Equité

Veiller à l’égalité de traitement entre bénévoles

«

Recruter des minorités, des personnes en situation de handicap (rappel 6 % de la masse salariale doit concerner des personnes en situation de handicap). Des personnes en situation d’insertion sociale (emplois aidés, apprentissage).

««

Etre attentif aux conditions d’activité des bénévoles et des salariés : temps de travail et de repos, prise en charge des frais, sécurité, hygiène, confort…

««

Offrir aux bénévoles la possibilité de valoriser leurs compétences associatives (VAE, formations fédérales, attestations de participation…).

««

Recruter local et sans exclusive (bénévoles et salariés)

«««

Gouvernance

Impliquer salariés et bénévoles dans la prise de décision.

«

Respecter la vie privée des professionnels et bénévoles ainsi que les données les concernant.

««

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer