Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

COMMUNICATION – ADMINISTRATION

com eco responsableCOMMUNICATION : DES CHOSES A FAIRE QUI TÉMOIGNENT VISIBLEMENT DE VOTRE ENGAGEMENT

La communication, la promotion et l’administration induisent des impacts significatifs : consommations de matières et d’énergies, transports générés, déchets produits à toutes les étapes de la fabrication, l’utilisation, la destruction des objets et documents. Il est important d’en prendre conscience et d’essayer à toutes les étapes d’identifier les enjeux et de les anticiper. Cela passe souvent par une remise en cause de choses que l’on faisait de manière automatique : impressions, déplacements, dons d’objets promotionnels…

Vous communiquerez certainement sur votre engagement en matière de développement durable. Il est important à travers ces domaines de montrer que vos comportements sont en cohérence avec vos intentions.

 Plus d’information sur le sujet: voir le menu thématiques correspondant

 Des recommandations, du plus facile (« ) au plus compliqué ( ««« )

Communication administration

Actions

Exemplarité

Objets promotionnels

récompenses

Objets promotionnels : tenir compte des besoins réels pour planifier les achats.

«

Intégrer des critères environnementaux et sociaux dans l’acte d’achat. Choisir des produits (cadeaux publicitaires, textiles, articles de promotion, imprimés) qui apportent une contribution à l’environnement et/ou à la justice sociale (produit recyclés, commerce équitable, productions de structures d’insertion sociale)

««

Offrir des cadeaux dématérialisés (bons d’achat qui permettent aux bénéficiaires d’acheter utile).

««

Offrir des cadeaux utiles et réutilisables induisant des comportements responsables : un casque, une gourde de ceinture, plutôt qu’un Nième T-shirt)

«««

Papier

Utiliser du papier recyclé, effectuer des tirages recto verso, imprimer deux pages par feuille, régler les imprimantes sur le mode brouillon pour les impressions courantes, réutiliser les documents utilisés sur une face pour servir de brouillon, faire circuler les documents plutôt que d’en imprimer un par personne, faire des présentations numériques

«

Eviter le gaspillage de papier : limiter la taille et le nombre des supports papier. Mettre en place un suivi des quantités imprimées et distribuées dans le but d‘ajuster au mieux les quantités d’une année sur l’autre.

««

Remplacer la communication papier par une communication internet : réaliser et diffuser des versions électroniques de documents, créer un site internet, dématérialiser les inscriptions…

««

Faire figurer sur les documents électroniques des mentions comme «n’imprimer qu’en cas de nécessité, imprimer deux pages par feuille… »

««

Bien évaluer les supports nécessaires et les besoins de tirage. Eviter les surconsommations.

««

Concevoir les documents dématérialisés de manière à ne pas déporter chez le destinataire les impacts que l’on s’évite : consultation à l’écran facile qui évite le recours à l’impression, suppression des a plats couleurs, choix des formats qui évitent les consommations de papier…

«««

Concevoir les supports en préparant leur réutilisation (suppression des mentions type dates qui interdisent la réutilisation …  Recycler les supports non utilisés

«««

Documents promotionnels, communication

Sélectionner les supports en fonction de leur qualité écologique, diminuer les quantités de matières utilisées (adapter le grammage), adapter les quantités réalisées aux besoins réels.

«

Imposer des règles aux partenaires qui souhaitent diffuser leurs documentations à l’occasion des activités : limitation des distributions de documents papier, cadeaux promotionnels vertueux…

««

Choisir le procédé d’impression pour limiter l’impact environnemental. Rester sobre dans l’impression des documents. Choisir les formats de papier standards qui évitent les déchets. Faire le choix d’un imprimeur imprim’vert Choisir les encres dites végétales

«««

Expéditions

Faire le choix de procédés d’expédition limitant les impacts : regrouper envois et commandes, rechercher des modes de transport écologiques, transports lents, moins énergivores que les transports rapides.

««

Administration

Locaux

Transports

 

Informatique : Préférer les appareils ayant obtenu le label énergie star ou équivalent et ceux à faible consommation

«

Dirigeants, membres : Inciter à l’utilisation de transports limitant les impacts : limitation de l’avion aux cas exceptionnels et prise en charge des nuits d’hôtel quand les autres transports ne permettent pas l’aller et retour dans la journée, co-voiturage…

«

Informatique : régler la mise en veille automatique, éteindre en partant le soir, éteindre l’écran en cas d’absence du bureau, allumer l’imprimante quand c’est nécessaire. (Un écran LCD consomme moins qu’un écran cathodique, une imprimante jet d’encre moins qu’une imprimante laser, un portable moins qu’un ordinateur de bureau).

«

Contrôler la consommation électrique des locaux, adopter des ampoules basses consommation. Eteindre les lumières des locaux inoccupés. Ne pas laisser les appareils en veille.

«

Limiter le nombre de réunions en supprimant les réunions inutiles, utiliser les réunions téléphoniques, vidéo conférences, conférences web.

««

Chauffage, climatisation : limiter la température des locaux.

««

Salariés : établir un plan de déplacement pour les salariés et les dirigeants fréquentant les locaux le plus régulièrement.

««

Matériel évènementiel

Stands, mobiliers, accessoires : proscrire l’usage unique, réutiliser. Préférer la location à l’achat

«

Intégrer des clauses sociales et environnementales dans leur achat ou leur réalisation (recours à des entreprises d’insertion sociale, travail d’intérêt général)

««

Réaliser les stands avec du matériel de récupération, des végétaux devant être détruits. Organiser un prix entre les stands pour récompenser les meilleures réalisations…

«««

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer