Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Archives

Sport durable : la ville de Paris innove

Le Plan Air, Climat Energie Parisien

Les métropoles sont à l’origine de 70 % des gaz à effet de serre. Et le réchauffement climatique impactera plus fortement les agglomérations que les territoires (on par le + 8° !). C’est dire l’importance que la maîtrise de l’émission des gaz à effet de serre pour une ville comme Paris. Ce qui l’a conduit à concevoir sa politique de développement durable dans le cadre d’un plan Climat. Pour Célia BLAUEL adjointe au maire de paris en charge du dossier: « Nous avons pour objectif de diminuer les émissions de GES de 40 % à l’horizon 2030, d’être une ville neutre en carbone en 2050 et de parvenir à terme au 100 % d’énergies naturelles renouvelables ». A charge pour chaque direction d’élaborer et de mettre en œuvre le plan d’action correspondant. « Le sport est naturellement partie prenante de cette politique » déclare Boris VASSAUX conseiller de l’adjoint au sport Jean François MARTINS « si actuellement nous participons à la consultation pour l’actualisation du plan climat pour la période 2020-2030, nous avons déjà pris des dispositions notamment pour tout ce qui concerne les équipements sportifs. Toutes les constructions nouvelles ou rénovations nouvelles intègrent les objectifs municipaux. Ainsi dans le cadre du plan nager à Paris a été mis en place un contrat de performance énergétique portant sur 6 piscine prévoyant 30 % d’économies d’énergies et 10 % d’économies d’eau. A l’avenir toutes les constructions et rénovations répondront aux normes HQE »

Equipements : la ville innove et expérimente.

Dans le 14ème, l’eau de la piscine Aspirant-Dunan est chauffée grâce à un dispositif de captation de la chaleur provenant des égouts dont localement la température oscille entre 13 et 20 ° Selon les principes de la géothermie basse température, de l’eau circulant dans des plaques métalliques récupèrent les calories. Celles-ci sont utilisées par une pompe à chaleur pour porter l’eau du bassin et des douches à la bonne température. Economies attendues 50 % d’une facture d’électricité qui s’élevait à 1310 MWh par an accompagnée d’une réduction des émissions de GES de 30 % soit 46 T équivalent CO2.

La piscine de la Butte aux Cailles (13ème) abrite dans ses locaux techniques un data center dont la chaleur est récupérée puis acheminée vers un échangeur d’énergie afin de préchauffer l’eau. Refroidie l’eau est utilisée une deuxième fois pour refroidir les datacenters. Le chauffage de la piscine est assuré à 20 % par les 6 chaudières numériques et à 80 % par le chauffage urbain. La ville achetant l’énergie produite par le datacenter au tarif du chauffage urbain. L’installation économise 45 tonnes de CO2 par an et 250MWh pour le chauffage de la piscine. Le bénéfice vaut aussi pour les utilisateurs du datacenter qui diminuent leur empreinte carbone en utilisant une énergie renouvelable. Ce système pourrait prochainement équiper quatre autres piscines parisiennes.
Les équipements sportifs utilisent l’énergie solaire. La plus grande centrale solaire de Paris est installée sur les toits de la Halle Pujol. La rénovation du stade Jean BOUIN a été l’occasion d’installer 2800 m2 de panneaux solaires qui permettront de couvrir les besoins liés à l’éclairage du bâtiment. Ce stade récupère aussi les eaux de pluie sont pour arroser la pelouse et l’ensemble du projet a eu recourt à des matériaux économes en énergie carbone. Le gymnase Suchet construit tout en bois répond aussi à cette recherche d’économie carbone. S’y ajoute une consommation énergétique limitée à 50 kWh par M2/an et une toiture végétalisée.

Evénements responsables

Les événements sportifs ont été pour la ville le deuxième domaine où s’est opérée la rencontre sport et développement durable. La coupe d’Europe de football de 2016 a servi de révélateur et de banc d’essai. Ces événements se multipliant (et notamment les événements de grande ampleur) la ville a élaboré une « charte des événements écoresponsables » Chaque organisateur présente dans la cadre de cette charte son plan d’action qui fait l’objet régulièrement d’une évaluation. Citons le marathon de Paris, l’écotrail de Paris… A terme la mise en œuvre de cette charte devrait s’imposer à tous les organisateurs s’ils veulent obtenir les autorisations d’utilisation de la voie publique.

Plus d’information sur le plan climat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer