Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Archives

Green Cycling contre les tubes maudits

Pollution : et le gagnant est …

En cours d’effort les cyclistes et de nombreux sportifs de nature sont friands de compléments alimentaires. Présentés en tubes ils sont facile à ingérer. Oui mais… que deviennent ces tubes ?

Les tubes maudits

Sur une cyclo sportive les cyclistes peuvent en consommer chacun plusieurs. Sur une manifestation rassemblant 10 000 coureurs (oui, il en existe et plus que l’on croit…  Ainsi cette année, ce sont 11 000 coureurs qui ont terminés l’étape du tour !). Ce sont ainsi très certainement plus de 10 000 tubes (et autres déchets alimentaires) disséminés sur plus de 100 km.

Green Cycling

Green Cycling (association pour un cyclisme propre, sur et sain) conduit une campagne pour éliminer cette pollution. Dans le peloton cette idée est bien accueillie par les coureurs et les propositions ne manquent pas, comme celle par exemple de consigner les tubes ou d’attribuer des bons d’achat en retour des emballages. L’éducation des cyclistes est primordiale. La création d’une quatrième poche sur le maillot (voir notre article : la poche green cycling pour ramener les emballages et déchets), la multiplication des zones de jet, la mise à disposition de poubelles sont des initiatives nécessaires.

Fabricants pas concernés !

Cela passe aussi par la pose de mentions « ne pas jeter » sur les tubes.

Consultés, les fabricants ne se disent pas concernés.

Horreur !! Soutenez l’action de green cycling  dont nous reproduisons ci-dessous le communiqué 440

Le palmarès de l’été des tubes maudits!…

 PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE

Communiqué n° 440

A l’heure des jeux du « Bidon vole » dans tous les buissons et les cours d’eau, tout au long des belles routes du Tour de France, il nous apparaît nécessaire de faire le point sur une autre nuisance, encore plus perceptible et désagréable, « le jet de tubes », sport international, très prisé par des milliers de Cyclosportifs et Cyclotouristes chaque week-end, sur la plupart des belles épreuves de l’hexagone.. et au-delà..
Préjudiciable à plus d’un titre, remarqué par les structures gestionnaires des espaces naturels, causant des dommages irréparables aux troupeaux en altitude, qui raffolent de ces saloperies… En d’autres termes une pratique honteuse et qui doit être bannie de nos activités!
Nous avons approché les marques et les distributeurs de ces produits maudits, nous avons été plus ou moins éconduits.. Ce n’est pas leur affaire disent ils…
Il suffirait peut être en effet (entre autres…) de prévoir un marquage clairement lisible du genre « NE PAS JETER »
Peut être aussi trouver des moyens plus radicaux, comme un appel au boycott par exemple.. On peut rêver!..

Toujours est il qu’à l’heure actuelle, le mal est profond, il s’accentue chaque année sur les grandes épreuves de masse internationales.

Pour rappel enfin, il faut préciser que les organisateurs, dans la mesure de leurs moyens et de leur volonté, font beaucoup pour endiguer ce malaise, pour informer, voire menacer les pollueurs de disqualification!… Il est bien clair que ce n’est pas suffisant, il faut aller chercher le mal… à la racine!

La patrouille ECO CYCLO, Green Cycling se déploie avec conviction et énergie sur la plupart des épreuves Françaises et étrangères chaque week-end et si nous constatons une nette amélioration sur les épreuves de taille moyenne, voire « humaines » il en est tout autrement sur les grands rendez vous internationaux, où les stands des distributeurs rivalisent de promotions et d’idées marketing pour inciter les consommateurs à choisir leur marque plutôt que celle du concurrent jugée moins adaptée … ou moins performante!…
Nous venons à titre d’exemple et d’information, d’établir un « palmarès », issu de nos constatations de terrain sur les quatre épreuves majeures du calendrier national, quatre évènements de plus en plus prisés par une « clientèle » de pratiquants internationaux.

Voici nos statistiques issues de l’Ardéchoise (18/06), l’Ariégeoise (25/06), la Marmotte (02/07) et l’Etape du Tour (10/07), qui ont rassemblé en global 43000 Cyclos enthousiastes.

1 – Les Blacks (ISOSTAR)
2-  Les Tuttifruttis (OVERSTIM’S)
3- Les Multicolors ( APURNA)

Puis le peloton (non résigné)… soit.. SIS, ETTIX, FENIOUX, POWERBAR, W CUP, PUNCH POWER, MULE BAR, Autres… 


Au titre des produits, le COUP DE FOUET semble être maillot jaune…Le BLACK n’a pas renoncé, mais INSTANT ENERGY, ENERGY BOOSTER, RAPID PERFORMER ou RED TONIC n’ont pas dit leur dernier mot!..

Edifiant,  à suivre…

Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer