Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

FIFA : les stades virent au vert

la-mascotte-de-la-coupe-du-monde-2014Tous les stades des villes  qui accueilleront des matchs de la coupe du monde 2014 à RIO seront certifiés LEED (Leadership in Energiy and Environmental Design) équivalent de la certification Française HQE (Haute Qualité Environnementale).En prenant cette décision, annoncée à l’occasion de RIO +20, le pays organisateur de la coupe du monde entend contribuer à promouvoir de nouveaux standards pour l’organisation d’événements de ce type. « Notre objectif est de promouvoir la croissance économique tout en protégeant l’environnement et en réduisant les inégalités et la pauvreté. Situer la Coupe du Monde de la FIFA 2014 dans ce contexte est fantastique, car cela coïncide avec un effort que le Brésil faisait déjà. Nous avons à cœur de montrer qu’il est possible d’associer développement et durabilité. L’organisation d’une Coupe du Monde de la FIFA est l’occasion de le faire, car le monde entier a les yeux tournés vers nous. » a déclaré Luis Fernandez, secrétaire exécutif du ministère des sports brésilien. Un objectif compatible avec les priorités de la présidente du Brésil qui veut doter le pays d’une véritable politique sociale.  

Coupe du monde 2014 : une politique de durabilité en 7 points

La Stratégie de Durabilité de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ se propose d’organiser un événement durable et ainsi, de contribuer  à la construction d’un avenir meilleur.

Les principaux axes de la démarche (reprise du site officiel de la coupe du monde) : 

• Bâtiments écologiques : Au Brésil, de nombreux stades sont sur le point d’obtenir la certification LEED (Leadership in Energy Efficient Design) pour les constructions écologiques. Ils sont également nombreux à installer des panneaux solaires sur les toits afin de générer une énergie renouvelable. En outre, la FIFA et le COL organiseront, à l’attention des gérants de stades, des cours en matière de gestion durable. 

• Gestion des déchets : Avec sa nouvelle loi sur les déchets, le Brésil entend améliorer le contrôle de la gestion et de l’acheminement des déchets. La FIFA et le COL veilleront à ce que la gestion des déchets dans les stades et sur les autres sites respecte la nouvelle réglementation et encourageront le recyclage avec l’aide des coopératives locales. 

• Formation des bénévoles : Être bénévole pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ et accueillir le monde entier au Brésil promettent d’être une expérience unique pour tous les participants. La FIFA et le COL organiseront des modules de formation qui permettront aux bénévoles de compléter leur formation de base et augmenteront leurs chances de trouver un emploi après la compétition. 

• Soutien communautaire : De nombreuses organisations brésiliennes s’appuient sur le football pour essayer de surmonter certains problèmes sociaux au sein de leur communauté. La FIFA et le COL soutiendront ces organisations à travers l’initiative Football for Hope en apportant le financement et le savoir-faire nécessaires. 

• Changement climatique : Le réchauffement climatique est l’un des problèmes les plus pressants de notre époque. L’une de ses causes principales est le dioxyde de carbone (CO2) qui est rejeté dans l’atmosphère par le biais des activités humaines. La FIFA et le COL évalueront l’empreinte carbone de la compétition et mettront en place des mesures afin d’éviter, de réduire et de compenser ses émissions. 

• Développement des capacités : À travers son initiative Football for Hope, la FIFA organisera plusieurs forums à l’attention d’organisations communautaires au Brésil et à l’étranger pour réfléchir aux moyens qu’offrirait le football de surmonter certains problèmes sociaux. 

• Rapports : La FIFA et le COL produiront conjointement un rapport détaillé sur le développement durable conformément à la Global Reporting Initiative (GRI : Sustainability Reporting Guidelines & Event Organisers Sector Supplement).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer