Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Archives

Des repères pour l’activité physique (PNNS – ANSES)

ActiPhysiqueLes bienfaits du sport sont maintenant reconnus. Une loi vient récemment d’en autoriser la prescription par les médecins. Mais de quelles activité physique parle-t-on ? Quand commence la sédentarité ? Quelles quantités d’exercice est-il conseillé de pratiquer ? Quels sont les risques ? C’est à ces questions qu’un rapport : « Révisions des repères relatifs à l’activité physique et la sédentarité répond.

Plan National Nutrition Santé et Activité physique (PNNS)

Le plan National Nutrition Santé s’appuie sur deux piliers : la nutrition, l’activité physique (et la, lutte contre la sédentarité). C’est dans ce cadre que l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire (ANSES) s’est livré à une expertise collective (de 544 pages !!) basée sur l’analyse de 1975 études et des nombreuses données disponibles . Télécharger la synthèse

Des définitions

Au final un document qui remplit son rôle en clarifiant des définitions :

Activités physiques : concerne les activités utilitaires, sanitaires, sociales, de loisir entraînant une dépense énergétique. L’ANSES distingue 5 niveaux du sédentaires à l’intensité élevée

Sédentarité : en distinguant l’inactivité physique de la sédentarité (souvent résultant d’une position assise ou couchée)

Des classes de population en fonction de l’âge : – de 10 ans, 11 à 17 ans, 18 à 65 ans, + de 65 ans.

Etat des lieux

Au regard des critères de l’OMS (30 ‘ d’activité 5 fois par semaine pour les adultes et 60 ‘ par jour pour les enfants) les français sont peu actifs. Seulement 37 % des adultes et 32 % des plus de 65 ans respectent ces recommandations. 12 % des 11 à 14 ans et 43 % des 15 à 17 sont reconnus comme actifs selon ces critères. Cela donne l’ampleur du travail à réaliser.

Des préconisations

Au final l’ANSES complète les données de l’OMS en émettant des recommandations pour la dose d’Activités Physiques

AP Cardio respiratoires

30 ‘ d’activité d’intensité modérée à élevée,

au moins 5 jours par semaine en évitant deux jours sans pratiquer

Intensité Repères d’intensité Activités de la vie quatidienne AP de loisirs
Modérée Essouflement modéré, conversation possible

Transpiration modérée

Echelle de pénibilité de l’OMS (5 à 6 sur 10)

55 à 70 % de la Fréquence Cardiaque Max

Marche 5 – 6 km/h

Montée d’escalier à vitesse lente

Nage

Vélo à 15 km/h

Elevée Essoufflement marqué, conversation difficile;

Transpiration abondante;

Echelle de pénibilité OMS (7 à 8 sur 10)

70 à 80 % de la Fréquence Cardiaque Maximale

Marche rapide supérieure à, 6.5 km/h

Montée d’escalier à vitesse rapide

Course pied 8 – 9 km/h

Vélo 20 km/h

Qui peuvent être complétées par des AP de renforcement musculaire

AP de renforcement musculaire
Repères d’intensité Activités de la vie quotidienne AP de loisir
Intensité permettant la répétition des mouvements sans douleur Montée ou descente d’escaliers, ports de charge, port de courses ou de charges Utilisation du poids du corps ou de bracelets lestés, de bandes élastiques calibrées, etc…

Ainsi que par des exercices de mobilité et d’assouplissement articulaire 2 à 3 fois par semaine. Il est recommandé de précéder ces étirements d’un échauffement, des les maintenir 10 à 30 secondes et de les répéter deux à trois fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer