Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
  • Une erreur est survenue, le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
Archives

Corruption à la FIFA : un programme pour Sepp Blatter

fifa-football-world-cup-corruption-316x248La réalité des luttes d’influences pour l’attribution des manifestations mondiales est mise en lumière à l’occasion de l’arrestation par la justice américaine de dirigeants de la FIFA.

Est-ce une découverte ? A l’évidence non (encore que l’importance des malversations surprend !).

Qui était au courant ? que faut-il faire pour à l’avenir attribuer et organiser des compétitions saines ?

On peut trouver des éléments de réponses dans « La déclaration de Berlin » (télécharger) adoptée en 2013 par l’ensemble des ministres des sports et hauts fonctionnaires des sports du monde entier dans la cadre de l’UNESO (ONU).  A lire la précision des mesures proposées, on imagine que dès 2013 on suspectait fortement ces pratiques et que sans les nommer on en avait quand même une connaissance assez fine pour proposer des mesures précises. Il manquait la médiatisation. Il fallait pour cela une descente de police, ainsi va la médiatisation.

Un programme de réformes pour Sepp BLATTER

Quand à Sepp Blatter qui annonce des mesures. Il trouvera dans ce document la liste des « choses à faire ». Nous en reproduisons des extraits ci-dessous :

Extrait de la déclaration de Berlin / UNESCO (MINEPS B) Conférence mondiale des ministres et hauts responsables des sports

« Nous, les Ministres, appelons les dépositaires d’événements sportifs à :

2.45 Réduire les impératifs financiers, techniques et politiques pour les grands événements sportifs afin d’encourager les pays à soumissionner et de permettre à un plus grand nombre de pays d’accueillir de tels événements sans compromettre leurs priorités nationales et leurs objectifs en matière de durabilité ;

2.46 Garantir un processus ouvert, inclusif et transparent pour les appels d’offres en vue de l’accueil de ces événements de façon à renforcer les obligations redditionnelles de tous les acteurs concernés ;

2.48 (d) publier des critères obligatoires concernant l’attribution de l’organisation de grands événements sportifs par toutes les organisations sportives internationales, afin d’améliorer la transparence ;

3.39 Établir des structures de prise de décision transparentes et démocratiques ou renforcer celles qui existent déjà …

3.40 Instituer une politique de tolérance zéro cohérente et rigoureuse, en particulier à l’égard … de la manipulation des compétitions sportives,

3.41 Appliquer des mesures de prévention contre la manipulation des compétitions sportives, comprenant :

(d) des mesures d’amnistie ou des mesures incitatives pour les personnes aident à déclencher une action en justice ou des poursuites ;
(e) des systèmes adéquats pour encourager le partage de l’information et protéger ceux qui dénoncent des irrégularités, et pour gérer les informations suspectes de manière à donner la priorité à la prévention ;

3.42 Adopter des règles de bonne gouvernance contraignantes, comprenant :

(a) des mesures visant à renforcer les structures démocratiques et la transparence dans les fédérations, associations et clubs ; l’interdiction faite aux différents acteurs, y compris les sponsors et les investisseurs, d’user de leur influence pour porter atteinte à l’intégrité du sport ;
(b) une gestion fiable et saine des affaires financières (y compris le paiement des salaires conformément aux contrats de travail) ;

3.43 Travailler aux côtés des fédérations membres l’application de dispositions uniformisées conformes aux règles sportives afin de combattre …., la manipulation des compétitions sportives et la corruption (code de conduite, par exemple) ;

Comprendre la MINEPS V

Basé sur le succès des éditions précédentes, les ministres et représentants des gouvernements de tous les États membres de l’UNESCO se sont réunis à Berlin (Allemagne) du 28 au 30 mai 2013 pour la 5e Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l’éducation physique et du sport (MINEPS V). Avec les principaux intervenants du monde sportif, ils ont abordé les défis les plus urgents en matière de politiques sportives internationales et formuleront des recommandations concrètes orientées vers l’action.

Thèmes principaux

Les thèmes suivants, tels que proposés par le Comité intergouvernemental pour l’éducation physique et le sport (CIGEPS), étaient au centre des débats :

L’accès au sport comme un droit fondamental pour tous :
L’accès des femmes et des filles ;
Intégrer les personnes handicapées ;
Promouvoir l’investissement dans les programmes d’éducation physique et de sport :
Promouvoir l’éducation physique de qualité ;
Les grands évènements sportifs et leur viabilité ;
Préserver l’intégrité du sport :
L’engagement en faveur des valeurs du sport et la lutte contre le trucage de matchs, les paris illégaux, le dopage et la corruption dans le sport.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer