Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

Changement climatique : le GIEC confirme le rechauffement

vignette-climate-change-2013-133pxLe 27 Septembre 2013, dans une relative indifférence, le Groupement International d’Experts Intergouvernementaux du Climat (GIEC)  réunis à Stockholm a publié son 5ème rapport. Pas de surprise, le réchauffement climatique est confirmé et il n’y a pas raison qu’il ne se poursuive pas sans un changement radical de posture et de pratiques.

Confirmation des modèles scientifiques

Après les controverses qui ont suivies la publication du quatrième rapport et qui ont constitué une publicité orchestrée et inespérée aux climato sceptiques le rapport s’attache à montrer que au fil des années et des études, les modèles mathématiques utilisés sont de plus en plus surs. On comprend de mieux en mieux les phénomènes observés et il faut donc accorder notre confiance aux outils, aux observations et aux conclusions à en tirer.

Confirmation des évolutions dans tous les domaines

Qu’il s’agisse de l’évolution des températures moyennes, du taux de CO2 dans l’atmosphère, de la température des océans, de l’élévation du niveau de la mer… le rapport confirme et quantifie les évolutions. Elles vont toutes dans le même sens. Les changements climatiques se confirment et le lien avec les activités humaines se confirme.

Poursuite du changement climatique

Sans surprise, le rapport annonce une poursuite du changement climatique

  • Température : 1.2 à 2 ° d’ici la fin du 21 ème siècle avec des variabilités  intrerannuelles ou décennales
  • Changement du cycle de l’eau avec des augmentations des variations entre saisons et régions sèches et humides
  • Réchauffement des océans et augmentation de leur acidité
  • Augmentation du niveau des mers
  • Diminution de la surface de banquise

Des évolutions dont l’impact se poursuivra sur plusieurs siècles

Non seulement le GIEC confirme prévisions et évolutions mais il annonce que même si nous cessions de produire des gaz à effet de serre, les effets des gaz déjà produits se feront sentir pendant plusieurs siècles.

Il appartient aux politiques de prendre en compte ces données et prendre des mesures. Il faudra surement attendre la reprise économique pour que,  en ces temps ou l’idée de transition s’est substituée au concept de développement durable, la question de la limitation de nos impacts sur la biosphère revienne sur le devant de la scène

Accéder à la page du ministère de l’écologie avec les liens vers les sites et rapports

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer