Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Notre revue de presse sur facebook
Archives

Accessibilité des équipements sportifs : 2015 délai pas tenable

AccessibilitéL’objectif d’accessibilité des espaces publics et des bâtiments pour 2015 n’est pas tenable. C’est ce que vient de confirmer le premier ministre à l’issue du Comité Interministériel du Handicap. L’objectif d’accessibilité est maintenu à travers la définition d’Agenda d’accessibilité programmée qui permettront aux acteurs publics et privés de s’engager sur des objectifs et des engagements.

Lenteur de la mise en oeuvre ou volontarisme irréaliste des promoteurs ?

Les deux sans doute !

Lors du vote de la loi en 2005, la France a mis la barre haut pour prendre en compte le handicap. Plutôt que de partir du handicapé (on aménage des accès handicapés là où il y a des besoins repérés) le législateur a décrété une obligation générale applicable a toutes les situations en tous lieux.

Les vestiaires d’arbitres des installations sportives doivent donc être accessibles comme beaucoup d’autres lieux exotiques. On peut le discuter mais le choix a été fait et il faut le mettre en oeuvre. Et  8 années plus tard on constate que le délai ne pourra pas être tenu. 

A l’ambition démesurée du départ s’est aussi ajoutée la lenteur comme en témoigne la réunion pour la première fois fin septembre 2013 du comité interministériel du handicap créé en … 2009 !

Enjamber la date de 2015

Pas question de renoncer à la date de 2015. Et la solution ne manque pas d’élégance ! Il s’agit d’enjamber la date de 2015. On conserve la date… pour élaborer des agendas d’accessibilité programmée (d’ADAP) pour permettre aux acteurs privés et publics de s’engager sur un calendrier précis et resserré de travaux d’accessibilité. Des agendas qui dureront au-delà de 2015. On ne change pas la date mais on aménage la contrainte…

Desserrer l’étau dans le sport

D’ici la fin de l’année, le comité a prévu que s’engage une concertation avec les parties prenantes. Il serait souhaitable que cette concertation permette d’aménager certains points de la réglementation actuelle. Par exemple en introduisant des exceptions pour les vestiaires d’arbitres de sport ? en n’imposant pas que dans une installation sportive tous les vestiaires, toutes les douches soient accessibles ce qui a pour effet de multiplier les m2 au moment ou chaque € compte. Et cela tout en permettant une bonne prise en compte des handicapés et du handicap.

Le lien vers les mesures prises par le comité interministériel du handicap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer