Sport durable et responsable – Sport et RSE – Sport et RSO
Archives

2025 : vers l’interdiction de mise en décharge des déchets sportifs recyclables

objectif zéro déchets sportifs

Pour atteindre l’objectif « zéro déchets » la commission européenne s’apprête à réviser la réglementation européenne

2030 : doubler le taux de recyclage des déchets

Recycler 70 % des déchets municipaux, 80 % des déchets d’emballage, 90 % du fer, du papier, de verre… en 2030, c’est l’objectif que la commission européenne propose aux états membres d’adopter. A cet effet 6 directives seront renforcées et l’interdiction de mise en décharge des déchets recyclables envisagée pour 2025. Un seuil important alors qu’actuellement seul 42 % des déchets de l’UE sont recyclés, le reste étant mis en décharge ou incinéré. Et cela alors que des écarts très importants existent entre les Etats.

Promouvoir l’économie circulaire

Ces objectifs ambitieux en matière de déchets sont une partie du plan de transition vers une économie circulaire présenté par la commission. Le modèle traditionnel de l’économie circulaire part des matières premières, les utilise et conduit aux déchets. L’économie circulaire propose un autre modèle. Le réemploi, la réparation et le recyclage deviennent la norme. En devenant une source de matériaux, les déchets permettraient une gestion plus harmonieuse des ressources et limiteraient l’impact sur l’environnement. Le lien vers la communication de l’UE (en Anglais). Cette mesure accroîtrait la compétitivité de l’Europe et permettrait de créer 580 000 emplois.

Inscrire le sport dans la dynamique zéro déchet

Beaucoup d’initiatives existent déjà dans le domaine du sport. A l’occasion des manifestations et activités, avec les opérations de contrôle et de collecte sélective des déchets. En recyclant certains matériels pour leur redonner une seconde vie : opération balle jaune de la fédération française de tennis. En contrôlant la mise en décharge partielle ou totale de certains d’entre eux : gazons synthétiques des terrains de grands jeux par exemple. Mais beaucoup de choses sont à imaginer et à mettre en place. Les matériels et équipements sportifs sont des équipements très techniques, utilisant de nombreux composants comme des colles très spéciales.

Impossible dans ce cas de séparer les matériaux condition préalable à leur réutilisation. Une opération de retrait et de recyclage des bateaux et planches à voile de la Fédération française de Voile, conduite voilà plusieurs années s’était soldée par un enfouissement du matériel en raison de l’absence des technologies permettant séparation et réemploi et coût prohibitif. La profession se penche depuis sur la mise en place d’une filière « nautisme ».

Le zéro déchet sportif

Une meilleure conception des produits prenant en compte leur fin de vie, la mise en place de filières (générales ou spécifiques), une meilleure gestion des équipements (réemploi, réparation, transformation) pour augmenter leur durée de vie, la régulation des comportements pour diminuer les achats d’impulsion ou les effets de mode, autant de pistes à explorer pour aller vers le « zéro déchet sportif « . Des pistes sur lesquelles les industriels du secteur travaillent déjà mais dont il faudra quelque temps pour connaître les résultats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sport et RSE : partagez notre ambition

En 1995 le sport mondial se dotait d'un Agenda 21 du sport. La France adoptera le sien 4 années plus tard. Qui remet en cause ces documents et la place du sport dans ce mouvement aujourd'hui ? Même la dernière assemblée générale de l'ONU a fait une place au sport sur cette thématique.
Afficher des domaines d'action, des objectifs est une chose. Les mettre en oeuvre en est une autre.
Il est temps pour le sport de parler en terme de Responsabilite Sociale et Environnementale.
Notre ambition : avec vous y contribuer